Une rétrospective grandiose de Jean-Michel BASQUIAT

Une rétrospective grandiose de Jean-Michel BASQUIAT

Jean-Michel Basquiat, peintre New-Yorkais, qui a fortement marqué le monde de l’art dans les années 80, est actuellement exposé à la Fondation Louis Vuitton (informations pratiques).
Malgré sa disparition prématurée à l’âge de 28 ans, Jean-Michel Basquiat a laissé une œuvre considérable. Il était capable de peindre plusieurs toiles à la fois sous le son stimulant du Jazz avec lequel il nouait une relation intime et prolifique.
Jean-Michel Basquiat est un enfant de Brooklyn. Il quitte l’école à l’âge de 18 ans et poursuit son métier d’artiste dans la rue comme graffeur (SAMO puis SoHo). Il est autodidacte, amateur de musée et surtout passionné et enragé. Ses créations sont marquées par une approche spontanée, brute, un regard acéré sur la société. Il en ressort une véritable énergie, une impressionnante vitalité avec ces formes picturales et graphiques symboliques, ces nombreuses vanités, ces mots militants, une palette haute en couleur...
Sa rencontre avec Andy Warhol fut décisive. Une des salles est consacrée à la réalisation d’œuvres collectives réalisées entre 1984 et 1985.
Il y a huit ans déjà, l’œuvre de Basquiat était présentée à Paris. C’est un retour en puissance avec un nombre de pièces exceptionnel présentées jusqu’au 14 janvier 2019.
Vous pourrez également découvrir, Egon Schiele, peintre Viennois, reconnu comme l’un des artistes à la pointe de « l’art moderne » au XXème (période de l’histoire de l’art entre 1870 et 1950, qui marque une rupture avec l’art dit classique) . Deux galeries sont dédiées à ses dessins. Egon Schiele a bousculé l’art académique avec ses nus d’une très grande sensualité, une approche des corps qui lui est propre.